Rechercher
  • Myrtille & Compagnie

Trois conseils pour aider votre animal à vivre le déconfinement

Mis à jour : mai 30

COVID-19. A peine quelques lettres et deux chiffres pour nommer un bouleversement mondial qui touche tous les êtres vivants de la planète. Des animaux sauvages qui se réapproprient des terrains habituellement occupés par les humains aux chiens qui ont permis à leur famille de sortir prendre l’air, tout un chacun a été impacté par cette crise. Nos animaux n’appréciant pas plus le changement que nous, cette période n’a été facile à vivre pour personne.






Un bouleversement intense



Moins de tranquillité à la maison ? Plus de promenades et d’attention ? Des humains stressés et anxieux ? Nos animaux ont dû s’habituer rapidement à une multitude de nouveautés. Certains ont adoré être plus chouchoutés mais d’autres ont clairement exprimés qu’ils se sentaient envahis. Même si les situations de danger ont plutôt tendance à resserrer les liens entre les animaux et leurs humains, un hyperattachement peut se développer et il pourrait être difficile à dépasser lors d’un retour à la normale. Nos animaux vont à nouveau se retrouver plus seuls, avec moins d’attention et les habitudes fraîchement acquises vont être une nouvelle fois bouleversées.




Alors, comment préparer son animal au mieux au déconfinement ?

Mes conseils pour un retour à la normale réussi Notre conseiller fédéral l’a bien dit, il faut agir aussi vite que possible, mais aussi lentement que nécessaire. Et cette devise est particulièrement pertinente pour nos animaux de compagnie. Le déconfinement doit être préparé pour qu’il puisse se dérouler dans les meilleures conditions possibles. La première chose à faire est d’être à l’écoute de son animal et de l’observer. Montre-t-il des signes d’anxiété (salivation, démangeaison, automutilation, hyperactivité, abattement) ? Mon deuxième conseil est d’amorcer le changement par étape. Commencez par vous absenter par petites périodes. Ne laissez pas (ou plus) votre animal vous suivre partout et, si vous avez pris de nouvelles habitudes, ne les modifiez pas d’un coup, mais petit à petit. Enfin, mon troisième et dernier conseil est de communiquer avec lui. Vous le savez, nos animaux perçoivent toutes nos émotions. Leur expliquer ce qui se passe en les rassurant leur permet d’aborder la situation avec plus de calme. J’ai pu moi-même en faire l’expérience lors d’un départ en vacances il y a plusieurs années. Fraîchement arrivée dans le quartier, j’avais demandé à une voisine que je connaissais peu de venir nourrir mon chat, un gros matou très expressif et impressionnant, mais pas méchant. Malheureusement, il n’a pas bien réagi et a attaqué la voisine qui a pris peur. J’avais pourtant l’habitude de procéder ainsi à mon ancien domicile et tout se déroulait toujours bien. Je ne comprenais donc pas ce qu’il s’était passé. Quelques mois plus tard, j’ai profité qu’une personne communique avec mon chat pour lui demander pourquoi il avait eu cette réaction. Il a alors expliqué que personne ne l’avait averti de la situation et qu’il avait considéré la voisine comme une intruse qui entrait sur son territoire. Il aurait fallu lui parler et organiser une ou plusieurs rencontres afin que mon chat puisse s’habituer à la présence de ma voisine. Il aurait ainsi compris qu’elle venait pour prendre soin de lui et non pour lui voler son territoire !


La communication animale comme renfort

Créant un dialogue et permettant un échange d’idées et de sentiments, la communication animale peut se révéler être un vrai appui pour traverser cette période le plus sereinement possible. Grâce à elle, votre animal comprendra ce qui se passe et sera préparé aux changements à venir. Vous obtiendrez ses interrogations et ses ressentis, et pourrez adapter au mieux vos comportements à ses besoins. Un trait d’union précieux pour évoluer main dans la patte!


Carole Guyaz

Myrtille & Compagnie

159 vues

Posts récents

Voir tout

© 2020 Myrtille & Compagnie